Comment améliorer son sommeil ?

 

 

 

 

Pour que vos nuits ne se transforment pas en cauchemar éveillé, voici cinq clefs qui vous permettront d'améliorer naturellement et facilement la qualité de votre sommeil.

 

Clé nº 1 : la dimension psychologique

 

Les soucis et le changement sont deux ennemis du sommeil. Ne laissez pas vos ennuis vous accompagner sous la couette. Tous les moyens sont bons pour les abandonner au pied du lit : lecture, tisane, méditation... Quelle que soit la solution que vous retenez, ménagez-vous un moment de relaxation d'une trentaine de minutes minimum pour calmer votre esprit et votre corps.


Clé nº 2 : l'alimentation

 

Le soir, bannissez les excitants comme le café, le thé, le coca et l'alcool si vous avez le sommeil léger.

 

Mangez léger et ne vous couchez pas tout de suite après le repas. Attention, sauter le dîner peut aussi entraîner des problèmes d'insomnie. Variez votre alimentation pour ne pas souffrir de carences en vitamines B, en calcium et en magnésium, qui peuvent causer des troubles du sommeil.

 

Mangez des yaourts : les produits laitiers contiennent en effet du tryptophane. C'est la substance à partir de laquelle se fabrique la sérotonine, aussi appelée hormone du sommeil.


Clé nº 3 : l'hygiène de vie

 

Arrêter de fumer est une solution efficace. Le lien entre tabagisme et troubles du sommeil a récemment été établi. Pratiquer une activité physique durant la journée améliore en outre la qualité de vos nuits. La marche ou le yoga fonctionnent aussi.


Clé nº 4 : une chambre idéale pour bien dormir

 

Faites de votre chambre un lieu propice au sommeil :

 

- évitez les bruits et la lumière ;

- maintenez la température entre 18 et 19 °C ;

- aérez bien ;

- éliminez les allergènes (poils de chat, poussière, pollen, acariens, etc.).

 

Votre lit doit être adapté à votre taille et à votre poids. Le matelas doit être ferme mais pas trop dur et en bon état.


Clé nº 5 : les horaires et les cycles du sommeil

 

Tâchez de respecter vos horaires et vos habitudes afin de ne pas bouleverser votre horloge biologique. Le sommeil est routinier et tout changement peut avoir des effets négatifs.

 

Le sommeil est divisé en cycles de 90 minutes.
Essayez donc de vous endormir quand vous en ressentez le besoin : c'est à ce moment-là que votre cycle commence.
Enfin, si vous souffrez d'insomnie, ne faites pas de sieste car vous risquez de décaler le sommeil de la nuit.

 

Etapes du Sommeil : Du sommeil léger au sommeil paradoxal









Image Hosted by ImageShack.us

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site