La faute

 

→ La faute est comme le vent : il nous touche mais il n'a pas de forme

→ La faute ne nous précède pas, de façon que nous puissions la fuir ; elle ne marche pas à nos côtés, de façon que nous puissions demander le passage ; mais elle nous suit comme un chien

→ La faute est comme un seul cheveu mais qui peut renverser un boeuf

→ La faute est comme un galet glissant : celui qui ne fait pas attention bute et tombe


→ La faute est comme la sueur entre les omoplates, qui n'est pas à portée de main. On doit s'adresser à une autre personne pour qu'elle essuie


→ La faute qu'on avoue en implorant le pardon se transforme en justice ; la vérité et la justice que nous taisons se transforment en faute

 









Image Hosted by ImageShack.us

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×