La famille




Ny tenin-dray aman-dreny toy ny tsipak' ombalahy : raha mahavoa mahafaty, raha tsy mahavoa mahafanina

La parole des parents ressemble à la ruade d'un taureau : si elle atteint elle tue, si elle n'atteint pas elle étourdit


√ √ √


Ny anatry ny ray toy ny tsipak'ombalahy, mahavoa, mahafaty, tsy mahavoa, mahafanina

Les réprimandes des parents sont comme les coups de pied d'un taureau, si elles vous atteignent, elles vous tuent, si elles ne vous atteignent pas, elles vous font perdre conscience



√ √ √


Tsy misy mamy hoatry ny zaza fa raha manaikitra ny nono akifika

Rien n'est plus précieux qu'un enfant mais quand il mord le sein, on le repousse


√ √ √


Toy ny ray aman-dreny : ny iray niteraka ny iray niampofo

Comme le père et la mère, l'un a enfanté, l'autre a tenu sur ses genoux


√ √ √


Havan-tiana tsy mahalavi-tany

Pour des parents qu'on aime, la distance n'est jamais trop lonque


√ √ √


Tokan'anaka ka sarin'ny momba

N'avoir qu'un seul enfant c'est presque être stérile


√ √ √


Jangareny ka botry anaka

A mère adultère, enfant négligé


√ √ √


Jejo reny, botry anaka

A femme coureuse, enfant chétif


√ √ √


Ankizy lasa sakaiza ka milalao vovoka irery

Des enfants qui ont perdu leurs amis jouent tout seul dans la poussière


√ √ √


Donga zoky, fa botry zandry

L’aîné est gros et gras mais le cadet est chétif


√ √ √

Ny zoky be, hoatry ny ray ihany

L’aîné est comme le père

√ √ √


Izay adala no toan an-drainy

Insensé celui qui ne fait pas mieux que son père

√ √ √


Kamboty mievina, ka afa-drofin-tenany ihany

Un orphelin qui éternue est obligé de se faire lui-même un souhait









Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Image Hosted by ImageShack.us

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×